01St_Mere2013

Sainte Mère Eglise

Le 5 juin 1944 à 23 heures, un incendie se déclare dans un bâtiment en face de la place de l’église9. Les pompiers et la population tentent de maîtriser l’incendie en se passant des seaux de mains en mains, surveillés par une cinquantaine de soldats allemands armés de fusils. C’est dans ce contexte que des parachutistes américains atterrissent par erreur dans le village.

Les Allemands tirent sur les parachutistes qui s’abattent sur le sol, l’un d’eux se dirige vers l’incendie. L’un des parachutistes, John Steele, est emporté par son parachute sur le clocher de l’église où il reste accroché deux heures, pendant que les combats font rage en dessous de lui. Les parachutistes qui tombent dans les tilleuls bordant la place ou qui y restent accrochés seront tous tués.

La prise de contrôle de la ville, à 4 h 30, est dévolue à la 82e division aéroportée. Sainte-Mère-Église est la première ville de France libérée par les airs.

101st Airborne Division
82nd Airborne Division
82nd Airborne Division
Parachutistes US le jour du D-Day
101st Airborne Division
John Steele 82nd Airborne Division
Sainte Mère Eglise
Sainte Mère Eglise
Sainte Mère Eglise
Sainte Mère Eglise
Sainte Mère Eglise