Le débarquement en Normandie, nom de code opération Neptune, des troupes alliées en juin 1944 est une opération militaire amphibie dans le cadre de la Seconde Guerre mondiale ; il précède la bataille de Normandie.

C’est la phase d’assaut de l’opération Overlord qui vise à créer une tête de pont alliée de grande échelle dans le nord-ouest de l’Europe et l’ouverture d’un nouveau front à l’Ouest.

Cette opération incluait de nombreux mouvements :
La traversée de la Manche par plusieurs milliers de navires
Les opérations aéroportées américaine et britannique la nuit précédente
Les bombardements préparatoires aériens et navals des défenses côtières allemandes
Le parachutage de milliers d’Américains au matin du 6 juin
Le débarquement des troupes sur les plages (d’ouest en est) d’Utah Beach et Omaha Beach (plus la prise de la pointe du Hoc) pour les Américains et Gold Beach, Juno Beach pour les Canadiens et Sword Beach pour les Anglo-Canadiens (incluant les Français libres des commandos Kieffer).

Une fois les plages prises, l’opération se poursuit par la jonction des forces de débarquement et l’établissement d’une tête de pont sur la côte normande puis l’acheminement d’hommes et de matériels supplémentaires. Les jours suivants voient la mise en place des structures logistiques (ports, oléoduc (PLUTO) pour le ravitaillement du front et le débarquement de troupes supplémentaires. L’opération cesse officiellement le 30 juin 1944. Bien qu’il soit quelquefois affirmé que l’opération Neptune ne fut que la partie navale de l’opération Overlord, elle-même souvent limitée au seul débarquement allié et à l’établissement des têtes de pont sur la côte normande, les sources historiques établissent clairement que l’opération Neptune est la partie débarquement et établissement d’une tête de pont côtière au sein de la plus vaste opération Overlord qui visait quant à elle à l’établissement d’une tête de pont de plus grande échelle dans le Nord-Ouest de l’Europe.

Plan de la traversée
Plan de la traversée
Plan du débarquement